La Coromandel Peninsula

Publié le par Elise & Gauthier

Troisième article, nos premières vraies découvertes...

Le 31 Août 2007


     Nous nous sommes réveillés vers 8h du matin. Enfin, Gauthier, parce qu'au début, j'étais incapable de dormir après 6h du mat... Résultat, je me retrouvais dans la salle de bain pour lire Harry Potter ou jouer à des mots fléchés... Heureusement cela n'a duré que quelques jours...

    Dans cet hôtel, nous avions droit au petit dej, l'occasion de boire un bon jus d'orange et de manger des toasts bien chaud ! Comme je vous l'ai dit dans le précédent article, la gérante nous avait recommander plusieurs endroits dans la région. Sur la carte, vous pouvez voir le chemin que nous avons parcouru tout au long de la journée pour revenir le soir à Withianga.



    La première étape était la plage de Cathedral Cove.  Pour s'y rendre, mis à pa
rt la voiture, une ballade de 45 minutes dans la forêt est nécessaire. C'était véritablement très impressionant. Tout d'un coup, nous nous sommes retrouvés sur une plage digne des paysages de rêve que l'on nous montre dans les magazines. Jamais nous n'aurions cru voir ça ! En plus, nous étions tout seul pour profiter de ce magnifique paysage. C'est assez exceptionnel puisqu'en été, c'est un endroit hyper touristique...
    Sur la plage, on pouvait voir une  grotte qui relie 2 plages à marée basse et qui est remplie à marée haute, il y avait également une jolie petite cascade dont l'eau était fort froide et sur la plage des centaines et des centaines de coquillages. Il est d'ailleurs interdit sur cette plage de les ramasser afin de préserver le renouvellement du sable.
    Nous y sommes restés 1 heure, profi
tant de l'occasion pour tremper nos pieds dans l'eau.




























    Nous avons ensuite été à Cooks Beach où nous avons déjeuné. Nous pensions trouver une petite ballade mais nous ne l'avons pas trouvée à ce moment là. Comme la gérante nous avait dit qu'il fallait absolument aller à Hot Water Beach à marée basse, nous nous sommes dit que nous reviendrions après. Nous nous sommes donc rendus à Hot Water Beach.
    C'est une plage un peu spéciale. Une source d'eau naturellement chaude se trouve à un endroit de la plage. (n'oublions pas que nous étions dans un pays volcanique) Les gens viennent donc, à marée basse, creuser un trou dans le sable à proximiter de la source.
    Le trou se rempli comme par enchantement d'une eau bien chaude... (la température varie selon la proximité avec la source...) Nous nous sommes donc mis à creuser un trou et je m'y suis glissée pour profiter de ce bain chaud naturel... Gauthier n'y a trempé que ses pieds, pour lui, elle était un peu trop chaude...


    C'est un des endroits où nous nous sommes retrouvés avec pas mal de gens. La plage fut vite envahie de jeunes amis venant faire leur trou munis de pelles. Ils faisaient le chemin entre l'océan pour bien se refroidir avant de se glisser dans leur "baignoire"...
    Il était encore tôt quand nous sommes partis de cette plage étonnante et nous sommes donc retournés à Cooks Beach pour une petite ballade qui nous a conduit de plages magnifiques en plages magnifiques. Ce fut l'occasion de faire des tas de photos...






   C'était vraiment une journée magnifique. Perrine nous avait fait un petit cadeau à n'ouvrir que dans un endroit parfaitement parfait. Nous ne l'avions pas avec nous durant la journée mais nous l'avons ouvert le soir. C'était du champagne avec deux coupes et du chocolat. C'était délicieux, merci encore Pé !!!
    A l'hôtel, comme ce fut le cas régulièrement au cours du voyage, il y avait moyen de se faire à manger. En tout cas, il y avait un micro-onde. Nous avions donc fait des courses dans le "New World" de la ville. Nous avons terminé la soirée en jouant une petite partie de billard (et oui, il y avait un billard dans l'hôtel) où Gauthier m'a littéralement écrasée !!!

A bientôt pour la suite de notre aventure
...

Publié dans Voyage de Noces

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
G
Euh, oui, on est un peu à la bourre. Dès qu'on a du temps, on s'y remet ;-)<br /> Gauth.
Répondre
L
C'est pour quand, la suite ?
Répondre